Grève le 18 mars 2008

Suppressions de postes et de classes, fermetures des BEP, programme de caporalisation des élèves, base élèves, précarité accrue... De la maternelle à l’université, la logique gouvernementale est la même : des arguments fallacieux pour promouvoir une pédagogie de façade alors que le véritable objectif est la démolition du service public d’éducation.
Rassemblement à Laon à 10h30